Formation “Facile à lire et à comprendre”

Vendredi 23 février à Mons, Viasano assistait à une formation  Facile à lire et à comprendre (FALC)  organisée par le CPAS de Mons pour ses employés.

Cette méthode dont l’objectif est de transcrire un langage classique en un langage compréhensible par tous a été créée, pour les personnes avec un handicap intellectuel mais elle vise un public plus large : les personnes qui ont des difficultés d’apprentissage, les personnes âgées, les personnes étrangères etc. Cette méthode a été créée par l’association Inclusion Europe.

Les grandes règles sont la lisibilité du texte (caractère et présentation), la simplification des phrases dans leur construction et leur vocabulaire, le recours aux exemples pour illustrer les concepts abstraits etc. Un texte pensé selon la méthode Facile à lire et à comprendre  doit être testé par une personne cible pour bénéficier du logo.

Pour découvrir un exemple de texte Facile à lire et à comprendre  qui s’adresse aux visiteurs du Musée du Cinquantenaire cliquez ici

Suite à la présentation de la méthode, le groupe s’est exercé à transcrire en textes Facile à lire et à comprendre  des textes administratifs tels qu’une demande d’allocation chauffage, une demande d’allocation handicap et un texte d’information sur les projets du service. Deux brochures Viasano sont également passées au crible de la méthode Facile à lire et à comprendre. Force est de constater que les textes produits communiquent mieux l’information et pas seulement pour les publics qui ont un handicap.

Viasano proposera prochainement une formation Facile à lire et à comprendre aux villes francophones et va créer parallèlement aux outils existants, des outils Viasano labellisés Facile à lire et à comprendre.

 

 

Modave lance Viasano dans les écoles

Modave a rejoint le programme en 2017 avec le projet d’intervenir en premier lieu dans les écoles pour améliorer les comportements alimentaires. En février, deux écoles avaient organisé des activités animées par les enseignants et une diététicienne recrutée par la commune. Les outils Viasano ont été mis à l’honneur.

L’école Saint Louis à Strée avait organisé une journée complète d’animations le 8 février pour tous les enfants de l’école, de la maternelle à la 6ème primaire.
Divisés en quatre groupes de tous âges confondus, les enfants participaient à 5 ateliers: création d’un livre de recettes à partir des recettes Viasano (atelier 1), préparation d’une citronnade maison (atelier 2), confection de la roue des repas tartines Viasano (atelier 3), préparation d’une recette de wraps pour la boîte à tartine (atelier 4) et de collations saines : barre de céréales, salade de fruits, gâteau soufflé, soupe… (atelier 5).

Les enfants sont rentrés à la maison avec tous leurs outils, les restes des recettes dans des boîtes et un set de table Viasano sur les fruits de saison et le repas tartines.

Devant le succès de la journée, la direction de l’école a l’intention de renouveler l’expérience en invitant les parents.

L’école communale, quant à elle,  avait choisi d’organiser des ateliers animés par la diététicienne dans les classes.

Un atelier sur l’eau d’une demi-journée pour les 1ère et 2ème primaire s’appuyait sur deux activités pédagogiques Viasano. L’atelier « Je découvre le goût de l’eau » permet à l’enfant de découvrir la variété des goûts et origines de l’eau. L’atelier « Je découvre le goût des boissons sucrées » permet à l’enfant de repérer le nombre de morceaux de sucres présents dans un verre de boisson et de prendre conscience de l’activité physique nécessaire pour dépenser l’énergie apportée par la boisson. L’activité s’achevait avec la préparation d’une citronnade maison Viasano.

Le 2ème atelier portait sur le petit-déjeuner et la collation : l’importance du petit-déjeuner, sa composition et le choix d’une collation, éventuellement, en fonction du petit-déjeuner.

Les enfants ont joué au jeu des familles du petit-déjeuner et ont préparé un « yaourt au muesli croquant, pomme cannelle ». Chaque enfant recevait également un set de table « Je prends un petit-déjeuner chaque matin ».
D’autres ateliers sont en préparation pour d’autres classes.

Parallèlement à ces projets d’éducation à la santé, la commune de Modave a aussi décidé d’améliorer l’environnement des écoles. La commune a voté un budget pour l’installation de deux fontaines à eau par école (à l’extérieur et à l’intérieur).

 

Semaine des Diététiciens: les conseils MAP!

Pendant la Semaine des Diététiciens en Flandre du 19 au 25 mars , les diététiciens mettent  au leur métier à l’honneur. Le thème de cette édition ? Les conseils MAP c’est-à-dire,  des conseils Maison, Adaptés et Personnalisés, en particulier sur la consommation de fruits, de légumes et d’eau.  Ces conseils MAP sont des conseils sur mesure concernant l’alimentation. Ils sont faciles à appliquer et sont adaptés à chaque situation. Ils concernent aussi bien l’alimentation en général que l’alimentation en cas de régime, de maladie ou d’allergie ainsi que l’alimentation pour différents groupes : les bébés, les enfants, les jeunes, les adultes et les personnes âgées ou encore l’alimentation des sportifs ou des femmes enceintes.  La polyvalence et l’expertise des diététiciens constituent un atout essentiel pour la communication autour de l’alimentation à l’heure actuelle, où énormément de choses sont écrites, soutenues et prétendues dans les médias et réseaux sociaux. Tous ces messages sont présentés comme des vérités par des profanes, par des professionnels ou par des experts auto-proclamés. Il peut s’agir d’idéologies alimentaires, de modes, de mythes et de fables, mais aussi d’informations scientifiquement fondées. Comment les  profanes peuvent-ils faire la différence entre ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas ? Un mauvais conseil alimentaire ou un mauvais régime peuvent en outre être dangereux pour la santé.

Les conseils MAP sont donc plus que nécessaires. D’après les résultats de la dernière Enquête nationale de consommation alimentaire, le Belge n’a toujours pas une alimentation équilibrée. Il mange en général trop de viande et d’en-cas peu équilibrés et doit augmenter sa consommation de fruits, de légumes et d’eau.

Activités pendant la Semaine des Diététiciens

Plus de 285 diététiciens participent activement à la Semaine des Diététiciens en Flandre. Différentes activités sont organisées dans les écoles, dans le cabinet de différents diététiciens ou à l’hôpital. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur https://www.facebook.com/WeekVanDeDietist/

Un diététicien dans votre quartier ?

Contacter la VBVD (Vlaamse Beroepsvereniging van Voedingsdeskundigen en Diëtisten ou, en français, L’Union professionnelle des Nutritionnistes et Diététiciens de Flandre). Tél : 02 380 80 98 ou info@vbvd.be. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site web : www.vbvd.be

Avec ce logo, vous êtes assuré de vous adresser à un diététicien diplômé

Journée « Je prends soin de moi »

Le samedi 3 février à Hasselt, l’ASBL De Hummeltjes, un centre d’accueil pour enfants, a organisé pour les mamans une journée Je prends soin de moi. Pendant cette journée, les mamans ont pu laisser tous leurs soucis à la maison et se reposer tranquillement.

La journée a débuté par un verre de bienvenue et un petit moment de réflexion. Les mamans se sont ensuite fait chouchouter pendant 4 ateliers très sympathiques. Elles ont pu se détendre pendant une séance de yoga, participer à un atelier d’écriture manuscrite, profiter d’une manucure ou encore aider à la préparation de collations saines. Elles ont ensuite pu goûter ces petites collations!

Un coin détente avait également été aménagé. Les mamans ont pu y déguster de petites bouchées (les collations saines !) et une boisson tout en lisant un livre ou en discutant tranquillement.

Cette journée a été une véritable réussite ! Les mamans étaient toutes détendues au moment de rentrer chez elles !

“NE LAISSEZ PAS LES APPRENTIS SORCIERS JOUER AVEC VOTRE SANTE”

Tel est le claim de la dernière campagne de l’UPDLF (Association Professionnelle des Diététiciens de Langue Française). Devant la multiplication des intervenants dans le domaine de l’alimentation et de la santé (nutritionniste, nutrithérapeute, coach en nutrition, etc.), la profession réagit en rappelant que seul le diététicien a une formation reconnue et a le droit d’exercer : « Légalement, tout acte à visée préventive et/ou curative est réservé au médecin et au diététicien. Ainsi, les seules activités que peuvent exercer ces soi-disant experts sont : créer un blog et rédiger des recettes (sans leur attribuer de vertus thérapeutiques). » Le titre de diététicien est protégé et fixé par l’Arrêté Royal du 19 février 1997.
Dans le cadre de ses missions et dans l’élaboration des campagnes mises à disposition des villes, le programme Viasano s’appuie sur les recommandations nutritionnelles officielles et sur les compétences des diététiciens. Le programme Viasano recommande aussi toujours aux villes et communes de travailler avec des diététiciens pour toutes les actions liées à l’alimentation. L’alimentation est un sujet complexe et il est nécessaire de s’appuyer sur un professionnel pour délivrer des messages justes et simples.

FAIRE PLUS AVEC MOINS

Le 17 octobre est  la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté. A cette occasion “la Maison de l’Enfant” à Beersel a organisé le 18 octobre une après-midi remplie d’ateliers ludiques. Le thème était “faire plus avec moins”. Les organisateurs voulaient démontrer que les choses amusantes ne sont pas nécessairement chères.
Les parents et les enfants pouvaient participer à divers ateliers tout au long de l’après-midi pour découvrir comment ils pouvaient faire des jeux amusants avec des objets qui sont toujours disponibles dans la maison. Des compositions florales étaient également fabriquées avec des matériaux recyclés et des fleurs du jardin. Les participants ont aussi pu découvrir comment préparer des bouchées saines et économiques avec des produits de saison. De plus ils avaient la possibilité d’apprendre à connaître les légumes de saison avec le mémory Viasano.
Cette journée devait inspirer les parents et démontrer qu’il y a déjà beaucoup de belles choses à la maison pour jouer, bricoler ou cuisiner. Le message sous-jacent était clair: “Avoir une bonne et chouette enfance, n’a rien à voir avec la situation financière de la famille”. Tous les participants ont réagi avec enthousiasme à l’événement.

KIOSQUE VIASANO A LA MAISON COMMUNALE

La Maison Communale ou Hôtel de ville est un espace public qui accueille beaucoup de citoyens chaque jour. Une opportunité pour les sensibiliser avec de l’information, une exposition et des outils à emporter.
La commune de Drogenbos a installé dans l’entrée de la Maison communale, un kiosque consacré à Viasano. La commune y présente son engagement dans le programme : « Avec les acteurs locaux, l’administration de Drogenbos travaillera activement à une politique de santé qui favorise davantage les activités physiques et la nutrition saine ». Ce trimestre la commune présente la campagne Viasano « Bien manger c’est dans la poche » dont l’objectif est de montrer que l’équilibre alimentaire, le plaisir du goût et un petit budget peuvent être conciliés. Affiche et information permettent aux habitants de s’informer et des recettes Viasano peuvent être emportées. Chaque trimestre, une nouvelle campagne Viasano sera exposée.

UNE SEMAINE VIASANO TRES ACTIVE A HERSTAL

Du 13 au 23 novembre plus d’une vingtaine d’actions ont été organisées lors de la 4ème semaine Viasano. Sous l’impulsion du Plan de Cohésion sociale et du Centre de santé et avec le soutien de l’Echevine de la santé et du Président du CPAS,  de multiples acteurs se sont mobilisés : les écoles, les Maisons intergénérationnelles, la Régie de quartier, diverses Maisons médicales et des associations. Enfants et adultes ont pu participé à de nombreuses actions : petits déjeuners à l’école, ateliers cuisine, cours de gymnastique, introduction à la Pétanque, marche sur le Ravel, séance cinéma avec le film Demain…Une belle mobilisation et des idées originales comme le concours d’une soupe plus que parfaite. 10 équipes s’affrontaient dans une ambiance bonne enfant pour la réalisation de “La soupe plus que parfaite”. 200 personnes sont venues encourager les équipes et déguster les différents potages. Le livret des recettes était à disposition du public ainsi que les outils de la campagne Viasano : Et si vous mangiez plus de légumes.

Viasano était à l’EFAD

« Le futur, c’est maintenant ! » Tel était le thème du 10ème congrès de la Fédération Européenne des Associations de Diététiciens (EFAD), qui s’est tenu à Rotterdam les 29 et 30 septembre derniers.
Les diététiciens étaient au centre de ce congrès, en tant qu’acteurs clés de la santé. L’EFAD a proposé il y a deux ans son plan d’action diététique 2015-2020, pour montrer que la profession s’engage afin de promouvoir une alimentation saine pour tous.
L’hydratation constituait un des sujets phares de cette année. L’importance de laisser tomber les boissons sucrées au profit de l’eau a été rappelée, de même que l’implication de l’hydratation dans les maladies rénales, mais aussi dans l’obésité et le diabète, notamment par le biais de la vasopressine, une hormone antidiurétique qui va limiter le volume des urines en cas de déshydratation. Cette dernière association reste encore méconnue du grand public.
Un autre sujet d’envergure présenté : l’importance de l’alimentation dans les 1000 premiers jours de vie d’un enfant. Cette thématique vise principalement les publics les moins favorisés dans le monde. Une alimentation adéquate pendant les 1000 premiers jours de vie permet de diminuer la mortalité, mais assure aussi un meilleur développement intellectuel, et est associée à de meilleures conditions socio-économiques une fois à l’âge adulte.
Le congrès organisait également deux sessions de posters, où Viasano était présent, pour exposer le travail de recherche diététique sur lequel s’est basée la campagne Manger Malin. Voir le poster Viasano. Les outils Viasano réalisés sur base de ce travail ont été présentés et ont remporté un franc succès.

“Mangeons bien, Mangeons Jurbisien !”

C’est le titre des nouveaux ateliers proposés aux habitants de Jurbise pour les aider à manger mieux au quotidien et à profiter des produits locaux. Les habitants ont reçu dans leurs boîtes aux lettres, la brochure « Les produits de chez vous ! » mettant à l’honneur les producteurs locaux.
En septembre, le thème des ateliers était « L’équilibre dans la boîte à tartines » avec un atelier cuisine (trois dates sont proposées pour accueillir un maximum de personnes) et la visite de la chèvrerie locale La petite Vacressoise.
Au mois d’octobre, trois ateliers ont été réalisés sur le thème “Autour de nos pommes belges”. Et le 24 octobre les participants pouvaient presser les pommes ou les poires grâce à la presse mobile du Parc communal. Et en novembre, place au thème «Les courges de chez nous».
La promotion d’une alimentation saine auprès des citoyens est une mission de longue date de la commune de Jurbise qui a mis en place depuis 2004 dans 3 écoles de la 1ère maternelle à la 6ème primaire des « Petits déjeuners sains et malins » et des interventions éducatives avec une diététicienne». Voir le programme des activités.